Nos Actualités

  • Nouveau design avec pour thème la tempête de neige !
  • Nomination d’Henry Mills comme modérateur du forum.
  • Benevolentiae Nam homines in homines omnia erunt fides Nam in omnia omnibus vivere omnibus circumfluere

Partagez | 
 

 ''On ne naît pas mauvais, très cher. On le devient !''

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 13/06/2015
MessageSujet: ''On ne naît pas mauvais, très cher. On le devient !''   Mar 16 Juin - 19:15




    Rumple Von Stilskin
    dit « Rumple, Rumplestilskin, Dark One, ténébreux, le crocodile »
    ◈ âge : 300 ans
    ◈ origine : Forêt enchanté
    ◈ groupe : Enchanted
    ◈ qualités :  rusé - intelligent - Astucieux - Amoureux
    ◈ défauts : Manipulateur - Aime le pouvoir



    feat Robert Carlyle

_



Information importante à savoir

Rumple a vécu une enfance difficile, car sa mère est morte peu d'année après sa naissance. Son père l'a donc élevé tout seul. Il a vécut pauvrement jusqu'au jour où tout a bousculé pour lui. Son père lui avait offert une poupée que Rumple décida de nommer Peter Pan. Son père l'emmena voir deux vieilles filles du village et elles lui avaient donnée un haricot magique pour le transporté dans un monde où que lui et son père allait pouvoir vivre. Il voulait un monde où que lui et son père puisse vivre tranquille et heureux. Ils entrèrent tous les deux dans le portail et ils se retrouvèrent à Neverland. Un monde que son père allait dans ses rêves lorsqu'il était enfant. Rumplestilskin fit apparaître un merveilleux gâteau et son père lui dit qu'il pouvait voler. Il ne réussie pas et il se souvint qu'il devait allez chercher de la poussière de fées. Rumple partit avec son père pour trouver l'arbre qui contient la poussière de fées. Après quelques heures de marches, ils atteignent le dit arbre. Son père commence à l'escalader et Rumple tente de le suivre, mais il n'est pas capable. Il va s'asseoir contre un arbre et il attends qu'il revienne en parlant à sa poupée Peter Pan. Quelques autres heures plus tard, son père revient finalement et il lui dit qu'il voudrait devenir un adolescent et pouvoir rester indéfiniment sur l'île. C'est alors qu'un ombre vient le prendre pour l'envoyez loin de son père, car un enfant ne peut pas avoir d'enfant. Rumple en partant avec l'ombre, pleure et il lâcha sa poupée par terre. L'ombre le ramena dans son village et Rumple partit en courant voir les vieilles filles qui avaient prit soin de lui avant.

[...]

Un jour, Rumple est appelez à allez au front de la Guerre des Ogres. Sa femme, Milah, tente de le retenir, mais Rumple est décidé à allez combattre pour s'affranchir de la lâcheté de son père. Pourtant, lorsqu'il est arrivé dans le camps des soldats, il rencontre une oracle qui lui dit que ses actions au champs de batailles conduiront son fils à ne pas connaître son père. Effrayé, il se casse la jambe avec une masse et il est renvoyé chez lui. Sa femme lui dit qu'elle plaint leur fils d'avoir un père lâche. Quelques années plus tard, Rumplestilskin se rend dans une taverne avec son fils Baelfire et il trouve sa femme en compagnie de pirates. Rumple supplie sa femme pour qu'elle revienne à la maison et elle refuse. Elle aperçoit son fils et elle accepte de revenir. Rumple est content qu'elle revienne chez eux. Une fois qu'il sont arrivé chez eux et que le petit fut couché, Rumple demande à sa femme pourquoi elle n'est pas heureuse qu'il soit de retour au village vivant de la guerre. Elle lui répond que c'et un lâche qui est revenue. Elle demande à ce qu'ils aillent vivre à l'extérieurs du village où que personne ne les reconnaîtra pour qu'ils puissent vivre sans être traiter de lâche. Rumple refuse et lui demande de vivre avec ce petit sacrifice pour leur fils. Quelques jours plus tard, une voisine dit à Rumple que Milah a été vue entrain de se faire kidnapper par des pirates sur les quais. Rumple se rend alors sur le quais et entre dans le Jolly Roger. Le pirate lui propose de faire un combat à l'épée en lui disant que l'enjeux sera sa femme. Rumple refuse et retourne auprès de son fils et il lui dit que sa mère est morte.

[...]

Un jour, les soldats du Duc des Basses Terres font irruption dans le village pour réquisitionner les enfants de plus de 14 ans pour les combats à la Guerre des Ogres. Pour enlever les jeunes garçons, ils contrôlent un puissant mage noir. Baelfire n'a pas encore l'âge pour combattre, mais Rumple s'inquiète pour lui et il décide de fuir le village avec son fils. Pendant la nuit, il tente de fuir le village et ils décident de traverser une route. Grosse erreur, ils se font prendre par le général et des chevaliers. Ce dernier rappelle à Rumple son statut et il lui demande de lécher ses bottes pour humilier Rumple. Après le départ de ceux-ci, un vieux mendiant leur demande un peu d'argent en échange d'un refuge pour la nuit. Ce dernier les emmènent dans sa chaumière et lorsque Baelfire dort, ce dernier dit à Rumple que le duc possède une dague sur laquelle figure le nom du Mage noir. La voler reviendrait à prendre le contrôle du Mage et ainsi prendre sa revanche sur le duc. Il réalise qu'il pourrait sauver son fils en tuant ce mage puissant. Rumplestiltskin se rend au château en pleine nuit et l'embrase pour récupérer le couteau. De retour dans la forêt, il appelle « Zoso » et le fait apparaître derrière lui. Par peur, il se décourage face à lui mais finit par le poignarder lorsqu'il le traite de lâche. Choqué, il réalise alors qu'il s'agit du vieux mendiant, qui l'a volontairement poussé à le tuer pour le libérer. Avant de mourir, l'homme indique que « Toute magie a un prix » tandis que le nom de Rumplestiltskin se grave sur la dague. Le lendemain, le général et ses chevaliers retournent au village pour réquisitionner Baelfire. Cependant, Rumplestiltskin les assassine froidement devant son fils, horrifié par son attitude. Il avoue alors être effrayé mais Rumplestiltskin assure qu'il n'a plus rien à craindre.

[...]­

De retour dans leur maison, Baelfire refuse de se faire guérir par la magie et il préfère la vraie médecine qu'à la magie. Baelfre reproche à son père d'avoir changé depuis qu'il a prit le pouvoir. Rumple réplique alors aussitôt qu'il a fait le bien en arrêtant la guerre. Baelfire réplique alors qu'il pourrait maintenant renoncer au pouvoir mais le mage lui montre la dague en expliquant qu'il doit être tué pour perdre toute magie. Leur servante muette entre alors à ce moment-là, semblant interrompre la discussion. Après lui avoir demandé de sortir, Rumplestiltskin indique à Baelfire qu'il peut tout exaucer mais celui-ci souhaite juste retrouver son père et lui fait promettre de renoncer au pouvoir s'il trouve un moyen de le lui retirer. Plus tard, Rumplestiltskin et Baelfire se baladent dans la forêt lors le mage demande à son fils de rejoindre des enfants le temps qu'il s'occupe de quelques tâches d'adulte. Il reviendra peu de temps après, découvrant que tous les enfants ont disparu. Bae indique qu'ils le craignent et constate que sa botte est pleine de sang. Rumplestiltskin répond alors qu'ils devront trouver une nouvelle servante car la dernière avait vu la dague et aurait pu la dessiner malgré son mutisme. Un soir, Baelfire entre dans la chaumière en annonçant à son père qu'il a trouvé un moyen de lui retirer tout pouvoir grâce à la Fée Bleue. Rumplestiltskin explique que la magie des fées n'est pas compatible avec la sienne mais le jeune garçon lui rappelle qu'il a fait une promesse. Il explique ensuite qu'il peut les emmener dans un monde dénué de magie mais le mage refuse. Néanmoins, il finira par se laisser convaincre en suivant Baelfire dans la forêt. Le garçon lance un haricot magique sur le sol, créant un tourbillon vert censé les conduire dans un autre monde sans magie. Il pousse alors son père à sauter dedans mais le mage résiste, s'aidant de son couteau pour s'agripper au sol. Baelfire le traite alors de lâche en criant qu'il avait promis et Rumplestiltskin le laisse tomber dans le tourbillon, entraînant sa disparition. Mais en réalisant que son fils n'est plus de ce monde, le mage gratte désespérément la terre en espérant pouvoir le rejoindre. Plus tard, il invoque la Fée Bleue pour trouver un moyen de le retrouver mais elle indique qu'elle n'a plus de haricot magique. Rumplestiltskin la traite de menteuse et comprend en l'interrogeant qu'il existe une Malédiction capable de l'emmener dans ce monde sans magie. La Fée réplique qu'elle sacrifierait leur propre monde et qu'elle dépasse tout pouvoir mais le mage promet de se consacrer à cette tâche durant les années à venir. Furieux, il l'attaque ensuite avec son couteau jusqu'à la faire fuir, hurlant qu'il retrouvera Bae.

Quelques années plus tard, Rumplestilskin retrouve l'Oracle qui lui avait prédit une partie de son avenir. Il lui reproche d'avoir omis des détails, n'ayant pas précisé qu'il perdrait son fils, mais elle répond que cela n'aurait rien changé. Elle lui propose ensuite d'obtenir ses pouvoirs, tendant ses mains pour que le mage y pose les siennes. Rumplestiltkin annonce qu'il ne voit rien de clair mais l'Oracle répond que l'avenir est un puzzle dont il faut trier les pièces. Pour le guider, elle lui donne une première pièce en assurant qu'il retrouvera son fils dans un autre Royaume grâce à une puissante Malédiction, précisant qu'il n'en sera pas à l'origine. Elle ajoute enfin qu'un jeune garçon le conduira à lui mais causera aussi sa perte. Alors qu'elle agonise, Rumplestilskin indique calmement qu'il n'aura qu'à tuer cet enfant. Au cours du siècle, Rumplestiltskin amasse une importante quantité d'argent qui lui permettra d'acquérir son propre château. Il devient connu pour ses nombreux pouvoirs et surtout pour ses contrats.

[...]

Un jour, Jiminy lui échange les biens volés par ses parents, Myrna et Martin contre de l'or. Le mage devine cependant qu'il attend autre chose et Jiminy finit par avouer que ses parents l'empêchent de devenir quelqu'un d'autre. Il lui délivre alors une potion à disposer dans leur nourriture et demande en échange à garder ce qu'il restera d'eux. Jiminy accepte et repart mais ce sont finalement les parents du jeune Geppetto, Donna et Stephen qui seront transformés en poupées de bois par la potion.

[...]

Par la suite, il vient en aide à la jeune Cora, enfermée dans une tour remplie de paille appartenant au Roi Xavier. Rumplestiltskin lui apparaît, en ricanant et ridiculise son prénom, qu'il trouve « cassant ». L'homme maléfique prétend pouvoir changer la paille en or, qui serait son passe-temps. Il apprend par la suite à Cora à tisser elle-même la paille en or, expliquant par cette occasion qu'elle doit exprimer une colère noire et profonde pour y parvenir. En échange, il passe un marché avec la jeune femme, qui est de lui céder son futur premier enfant, qui sera une fille. Le lendemain, Rumplestiltskin observe Cora alors qu'elle tisse devant la cour royale. En retour, le Prince Henry demande sa main, ce qu'elle accepte avec fierté. La veille du mariage princier, le mage rend visite à son amante et complimente sa robe de marié. Elle explique vouloir se venger du Roi en versant beaucoup de sang mais Rumplestiltskin annonce qu'il n'est capable ne lui donner rien d'autre, sauf des ténèbres et de l'isolation. Cora demande si l'amour en fait partie, ce qu'il approuve. Rumplestiltskin propose alors de modifier le contrat : à la place de prendre l'enfant de Cora, il pourrait élever le leur. À la demande de Cora, Rumplestiltskin commence à lui enseigner les rudiments de la magie noire, en lui apprenant comment arracher un cœur afin que Cora tue le Roi Xavier. Quelques jours plus tard, Cora retrouve Rumplestiltskin une boite à la main. Ce dernier apprend avec effroi que Cora a retiré son propre cœur afin de ne pas être submergée par les sentiments lors de son ascension au pouvoir. Il lui fait alors la promesse de dérober le bébé de Cora. Or, la femme rappelle qu'il avait changé les termes du contrat, et qu'il n'aura qu'à élever le sien. Le Roi George le charge ensuite de lui trouver un héritier, étant incapable de concevoir un enfant avec sa femme. Il parvient alors à acheter un jeune garçon à un couple de bergers.

[...]

Quelques années plus tard, la fille de Cora, Regina, invoque le Mage noir grâce au livre de sorts de sa mère. Rumplestiltskin apparaît alors, se présentant à la future Reine. Alors que celle-ci s'apprête à en faire de même, le Ténébreux l'arrête, lui assurant qu'il sait tout à fait qui elle est. La jeune femme suppose alors que cela est du à la ressemblance qu'elle a avec sa mère, mais le mage réfute et prétend la connaître depuis bien longtemps. Il indique ensuite qu'il attendait ce jour depuis un long moment, laissant Regina perplexe. Par la suite, il explique l'avoir portée dans ses bras lorsqu'elle n'était qu'un bébé et ajoute qu'il partage une histoire avec sa famille, aussi bien dans le passé que dans le futur. Il l'interroge alors sur ses intentions en présumant qu'elle souhaite blesser quelqu'un mais Regina répond qu'elle ne veut de mal à personne. Surpris, Rumplestiltskin constate la bonté de la jeune femme, mais il lui propose tout de même de lui enseigner la magie. Cependant, Regina refuse, ne souhaitant pas devenir comme sa mère. Le mage fait alors apparaître un miroir emballé sous forme de cadeau, déclarant qu'il s'agit d'un portail menant vers un monde insignifiant. Il suggère ensuite à la jeune femme d'y pousser sa mère. Peu avant le mariage, Cora retrouve la future Reine dans ses appartements. Alors que Regina tente de la pousser au travers du miroir, sa mère anticipe son action et immobilise ses mains par magie. La jeune femme aperçoit alors Rumplestiltskin à travers le miroir, qui lui fait signe de se débarrasser de sa mère. Celle-ci se montre alors plus puissante que Cora, en annulant son sortilège. Elle la pousse ensuite dans le miroir, la faisant disparaître à l'intérieur tandis qu'il se brise. Plus tard, Regina monte à cheval, s'apprêtant à quitter le palais pour fuir le Roi, mais est rattrapée par Rumplestiltskin. Tandis qu'elle lui rend son livre de sorts, le mage l'interroge sur ses sentiments lors de l'utilisation de la magie. Regina réplique qu'elle ne souhaite plus l'utiliser, mais finit par avouer qu'elle a aimé ce pouvoir. Rumplestiltskin lui dit alors qu'elle a découvert qui elle était, et propose de lui montrer comment aller plus loin. Néanmoins, Regina refuse de devenir comme sa mère. Le mage lui tend alors le livre de sorts en répondant que cela ne tient qu'à elle. Quelques temps plus tard, Rumplestiltskin demande un service à Jefferson et son chapeau magique. Avec ce dernier, il se rend dans le monde sans couleur afin d'y trouver le Dr Victor Frankenstein. Intriguant le médecin de par son teint rosé, il se présente comme étant le baron Rumple Von Stiltskin. Il lui explique que dans son monde la magie est plus puissante, mais ne permet pas de ressusciter les morts. Il lui offre alors un tas de pièces d'or afin de financer ses recherches. Il quitte ensuite la pièce. Quelques heures plus tard, le Mage noir revient dans le laboratoire du Dr Frankenstein et se moque de son échec de « cœur ». Il lui explique ensuite que dans le monde d'où il vient, les cœurs sont extrêmement résistants et qu'un « maître du chapeau » viendra le chercher. Rumplestiltskin donne pour mission au scientifique d'aider une jeune femme prénommée Regina en la manipulant. Il devra se servir d'elle pour ramener un cœur magique qui lui permettra par la suite de ressusciter son défunt frère. Plus tard, il retrouve la jeune Reine Regina dans la Forêt enchantée et lui enseigne la magie noire. Il demande d'abord à Regina d'immobiliser une licorne noire, chose qu'elle réussit parfaitement. Cependant, alors qu'il lui ordonne d'arracher le cœur de l'animal et de l'écraser, Regina montre une réticence, et ne peut se résoudre à tuer la licorne. Le Mage noir explique alors à la jeune souveraine qu'elle doit choisir entre le pouvoir et l'amour, estimant que la magie est le pouvoir et que sans celui-ci, ils ne sont rien. Il lui laisse un moment de réflexion puis se retire dans sa demeure. La jeune femme revient le voir dans son château quelques heures plus tard et insiste pour reprendre les cours avec lui. Rumplestiltskin comprend cependant que la Reine Regina souhaite apprendre à ramener les morts à la vie, chose impossible selon le mage. Regina lui rétorque qu'elle ne veut que le bonheur mais il lui répond qu'elle doit le trouver ailleurs, et que si elle vit dans le passé, elle n'aura pas d'avenir. Il lui dit finalement qu'il perd son temps avec elle, et la chasse de son bureau alors que le Chapelier fou les interrompt pour lui apporter des objets, dont une boule de cristal mais sans les pantoufles qu'espérait le Mage noir, celle-ci ce trouvant dans un autre monde. Il rejoint plus tard Regina, absente à sa leçon du jour alors qu'elle est en train de dîner dans une salle sombre du palais. Il se moque ensuite du met de la jeune Reine, un cygne rôti dont il dit juste qu'ils verront cela « plus tard ». Regina quant à elle lui dit qu'elle refuse d'assister à ses cours, ne voulant pas d'un avenir ressemblant au Mage noir. La jeune femme souhaite la liberté mais l'homme infirme sa proposition. Il compare la situation de la jeune femme à un festin dont les ténèbres se régaleraient mais qu'elle doit finir, sous-entendant qu'elle n'a d'autre choix que de se consacrer à la magie pour se libérer de l'emprise de son statut de souveraine. Il lui dit au revoir mais lui conseille d'apporter sa rage au cours du lendemain, estimant que c'est tout ce qu'elle possède. Des jours plus tard, alors que le Mage noir enseigne la magie à une jeune femme, la Reine Regina, vêtue de noir en signe de deuil, s'approche d'eux. Elle lui demandant qui est la jeune femme, ce à quoi Rumplestiltskin répond qu'il s'agit de sa « remplaçante ». Il se réjouit alors de la réaction de la Reine, qui s'empare du cœur de l'apprentie avant de l'écraser furieusement, sous ses yeux. Tenant le livre de sorts dans ses mains, le Mage noir se dit satisfait, et décide de reprendre là où ils s'étaient arrêtés. Il retrouve ensuite Jefferson et le Dr Frankenstein dans la forêt enchantée. Il félicite le scientifique, estimant que Regina a suffisamment le cœur brisé par le décès définitif de Daniel. Il explique à Frankenstein qu'il pourra enfin créer son propre « monstre », ce que dément l'homme. Ce dernier prétend que la science est le plus puissant des phénomènes, et surpasse la magie. Peu convaincu que le monde d'où vient le médecin possède plus de magie que le Royaume enchanté, le mage lui propose de réaliser un pari mais l'homme refuse. Sur le point de pénétrer dans le chapeau magique avec Jefferson afin de retourner dans son monde, il reçoit en avertissement de Rumplestiltskin, qui lui dit que « toute magie a un prix ».

[...]

Alors qu'une nouvelle Guerre des Ogres est déclarée, Rumplestiltskin accepte de venir en aide au seigneur Maurice et apparaît dans son château pour lui rendre compte des conditions du marché. Ainsi, il demande à être servi par sa fille, Belle. Maurice et Gaston, le fiancé de la jeune femme, s'y opposent fermement mais Belle accepte d'elle-même pour se rendre utile, assumant pleinement de perdre sa liberté. Au château, Rumplestiltskin indique qu'elle dormira dans le donjon et l'enferme dès leur arrivée. Par la suite, il lui dresse la liste des tâches qu'elle devra accomplir mais Belle laisse accidentellement tomber une tasse à thé et l'ébrèche. Elle redoute alors la réaction de son maître, mais celui-ci réplique que ce n'est qu'une simple tasse. Plus tard, le mage est convoqué à la cour du Roi George pour remplacer son fils décédé. Il assure qu'aucune magie ne peut ressusciter les morts mais il promet néanmoins de ramener le Prince, mentionnant son frère jumeau et demandant en échange où se trouve la fée qui veille sur la famille. Il retrouve ensuite Ruth, à qui il avait acheté le premier enfant, et s'entretient avec son fils pour lui expliquer la situation. Afin de le convaincre de rejoindre le Roi, il affirme que sa mère sera rémunérée suffisamment pour vivre agréablement. David finira par accepter par amour pour sa mère, permettant au Roi de conclure ses accords avec le Roi Midas.

[...]

Un soir, Rumplestiltskin se rend au manoir de la belle-mère de Cendrillon et tue Marraine la fée pour récupérer sa baguette. Choquée, Cendrillon indique qu'elle voulait lui permettre d'assister au bal du Prince Thomas mais le mage assure qu'il lui a rendu service. Il explique que toute magie a un prix et qu'elle pourra tout de même assister au bal en échange d'un contrat : elle devra lui donner l'un de ses biens lorsqu'il le réclamera. Naïve, Cendrillon accepte de signer sans même lire les conditions et le mage lui fait apparaître une magnifique robe accompagnée de ses pantoufles de verre. Il lui souhaite ensuite une bonne soirée en lui demandant de revenir avant minuit. Quelques jours plus tard, Rumplestiltskin, las de l'entendre pleurer sa famille chaque nuit, offre à sa gouvernante un oreiller. Alors que celle-ci le remercie, le Ténébreux lui précise que l'oreiller servira à étouffer ses pleurs, qui l'empêchent de tisser, et non à ce qu'elle puisse mieux dormir. C'est à ce moment qu'un bruit de verre brisé les interrompt, amenant Rumplestiltskin à quitter le donjon où réside Belle. Le mage surprend alors un voleur, pénétré par effraction, tentant de lui dérober une baguette magique. L'intrus le menace alors avec un arc, prétendant que les flèches tirées avec l'arme atteignent toujours leur cible. Il tire donc sur le magicien, qui disparaît, puis réapparaît à un autre endroit. La flèche décrit d'abord une courbe, puis elle fonce droit sur Rumplestiltskin, l'atteignant dans la poitrine. Belle retient alors un cri d'horreur, persuadée que son maître est mort. Cependant, ce dernier se défait facilement de la flèche qu'il a reçue. Il fait alors du voleur son prisonnier. Plus tard, alors qu'il vient de torturer le prisonnier, Rumplestiltskin entre dans le salon et demande à sa gouvernante de lui fournir un nouveau tablier, celui qu'il porte étant tâché de sang. Puis il s'éclipse, expliquant à Belle qu'il veut faire du voleur un exemple. A son retour, le Ténébreux constate que le prisonnier a disparu. Il demande donc des explications à Belle, qui avoue l'avoir laissé partir. Furieux, son maître l'accuse d'avoir été trop naïve, aveuglée par ses livres parlant d'héroïsme et de nobles causes. Il fait alors disparaître le livre que Belle lisait, pour qu'il ne lui « empoisonne plus l'esprit ». Il fait ensuite remarquer à Belle que la baguette que le prisonnier voulait emporter avec lui a disparu. Cependant Belle continue de croire en la bonne foi du voleur, justifiant ses agissements. Rumplestiltskin décide alors d'emmener Belle avec lui pour traquer le voleur, qu'il tuera avec son propre arc, tout en obligeant Belle à assister au spectacle. En suivant la trace du voleur en charrette, Belle propose de faire demi-tour, ce que refuse catégoriquement son maître, soucieux de sa réputation. Mais la gouvernante rétorque que ce geste pourrait montrer qu'il y a bien un homme derrière la Bête, ce que nie ce dernier. Toutefois, il admet qu'il y a bien quelque chose qui lui tient à cœur : ses affaires. Déçue, Belle doit admettre que le Ténébreux est bien aussi sombre qu'on le prétend. Leur course s'arrête lorsqu'ils croisent la route du Shérif de Nottingham, ivrogne, qui reconnaît le voleur grâce à l'arc décrit par le Mage noir. En échange de son nom et du lieu où il se cache, l'homme exige de passer une nuit avec la « gueuse » du Ténébreux, qui n'est autre que Belle. Rumplestiltskin refuse le marché, préférant lui faire cracher sa langue, qu'il promet de lui rendre s'il accepte de l'aider. Après lui avoir rendu sa langue, le Mage noir écoute les confessions de l'ivrogne, qui dit du voleur qu'il se fait appeler Robin des Bois, et qu'il est également son ennemi pour lui avoir volé sa femme et fait de lui la risée de Nottingham. L'homme informe également le Ténébreux que le voleur se cache dans la Forêt de Sherwood. Plus tard, alors qu'ils sont à pied, Belle tente de convaincre son maître d'épargner la vie du voleur. Rumplestiltskin aperçoit alors l'homme attendant une calèche, qui ne tarde pas à arriver, une femme mourante à son bord. Le mage et la gouvernante observent l'homme utiliser la baguette magique pour sauver la jeune femme, tandis que le Ténébreux bande son arc. Belle le supplie d'arrêter, mais Rumplestiltskin l'enfonce dans le sol jusqu'à la taille. Elle fait alors remarquer à son maître que la jeune femme est enceinte, le suppliant de ne pas laisser un enfant grandir sans son père. Touché, le Ténébreux décoche sa flèche, qui va se planter dans la calèche, manquant sa cible et faisant fuir le couple. Belle, libérée, félicite alors son maître en l'enlaçant, laissant la Bête stoïque face à l'affection qui lui a été portée. De retour au château, alors que Belle dit être contente qu'il n'ait désormais plus besoin de se servir de l'arc enchanté du voleur, Rumplestiltskin lui confesse qu'il tient à le garder au cas où. (Le Chemin des Ténèbres) Le Mage noir emmène ensuite sa gouvernante dans une immense bibliothèque, ce qui la ravit, malgré le sérieux dont il tente vainement de faire preuve en l'avertissant qu'elle doit absolument en nettoyer chaque page. Des semaines plus tard, alors qu'il tisse la laine, Belle interroge Rumplestiltskin sur son occupation, ce à quoi il répond que travailler lui permet d'oublier. Elle tente alors de décrocher des rideaux cloués au mur mais tombe. Rumplestiltskin la rattrape de manière presque fortuite, laissant apparaître une complicité entre eux. Plus tard, Belle rejoint Rumplestiltskin et indique qu'elle a trouvé des vêtements d'enfants. Le mage explique qu'il a perdu son fils et Belle demande à en savoir plus. Néanmoins, il se méfie, pensant qu'elle cherche à trouver les « faiblesses du monstre ». La jeune femme réplique qu'il n'est pas un monstre tandis que quelqu'un frappe aux portes du château. Rumplestiltskin découvre qu'il s'agit de Gaston et le transforme en rose qu'il donne à Belle. Il l'envoie ensuite en ville chercher de la paille et promet de lui parler de son fils à son retour. La jeune femme est étonnée qu'il accepte de la laisser quitter le château, mais il répond qu'il s'attend à ne jamais la revoir.

[...]

Elle reviendra peu de temps après, tandis que Rumplestiltskin tisse la laine. Elle comprend qu'il est heureux qu'elle ne se soit pas enfuie, mais lui rappelle qu'il a une histoire à raconter. Il semble alors embarrassé mais elle l'embrasse tendrement, commençant à conjurer le sortilège qui le frappe. Cependant, Rumplestiltskin se sent trahi et pense que la Reine Regina l'a montée contre lui pour détruire ses pouvoirs. Furieux, il l'enferme ensuite dans le donjon puis détruit de la vaisselle, gardant uniquement la tasse ébréchée. Il reviendra plus tard au donjon pour libérer Belle, lui demandant de ne jamais revenir. Le cœur brisé, la jeune femme réplique qu'il regrettera d'avoir préféré le pouvoir à l'amour. Lorsque la Reine rend visite à Rumplestiltskin pour négocier un contrat au sujet d'une sirène, elle indique que Belle a été mal accueillie à son retour et que son père l'a torturée puis enfermée dans une tour, ce qui l'a poussée au suicide. Rumplestiltskin semble choqué et remplace l'un de ses trophées par la tasse ébréchée en souvenir de sa bien aimée.

Peu après, Blanche-Neige rencontre Rumplestiltskin pour trouver un moyen d'oublier le Prince Charmant, promis à Abigail. Le mage explique que l'amour est un sentiment plus puissant que n'importe quelle maladie puis lui donne une potion en échange d'un brin de ses cheveux. Transformée par la potion, Blanche-Neige revient le voir dans son château accompagnée par Grincheux. Le nain souhaite trouver un moyen de la ramener à son état normal mais Rumplestiltskin réplique que la potion qu'elle a bu a des effets irréversibles. Il indique que la potion du Véritable Amour est la seule qu'il n'a pas encore réussi à reproduire puis accepte d'aider Blanche-Neige à tuer la Reine en lui conseillant de l'attaquer lors de son déplacement vers le palais d'été. Il lui donne également un arc magique et des flèches mais ne demande rien en échange, prétendant avoir « investi dans son futur ». Par la suite, Charmant vient à sa rencontre pour savoir où se trouve Blanche-Neige et l'accuse de l'avoir transformée. Le mage répond qu'elle a bu la potion par sa faute et que seul le baiser d'amour véritable pourra empêcher son cœur de devenir aussi noir que celui de la Reine. Il accepte alors de lui révéler où elle se trouve en échange de sa cape. Le soir, il récupère un brin de cheveu du Prince sur sa cape et la dispose dans une fiole avec un brin de Blanche-Neige. Les deux cheveux s'enroulent instantanément, permettant de créer la potion d'amour véritable manquant à la collection.

[...]

Des mois plus tard, Cendrillon et le Prince Thomas organisent un grand bal au palais en l'honneur de leur mariage. Cependant, lors de la fête, Rumplestiltskin apparaît à la jeune femme pour rappeler les clauses du contrat. Visiblement gênée par sa présence, Cendrillon lui propose des bijoux ou de l'or mais le mage réplique qu'il désire obtenir son futur enfant. Elle décide d'en parler au Prince, qui s'allie à Charmant pour trouver un moyen de l'arrêter. Un soir, Rumplestiltskin trouve Cendrillon seule. La jeune femme prétend être enceinte de jumeaux et vouloir renouveler le contrat pour lui donner les deux enfants mais le mage paraît méfiant. Néanmoins, il accepte finalement de signer mais la plume qu'elle lui tend s'avère être ensorcelée et l'immobilise. Le Prince Charmant et ses troupes arrivent alors pour l'enfermer dans une cage portée par un attelage, tandis que Thomas rassure sa jeune épouse. Cependant, en partant chercher de l'eau, il disparaît dans la forêt. Bouleversée, Cendrillon interroge Rumplestiltskin qui rappelle que « toute magie a un prix » et l'informe qu'il ne réapparaîtra pas tant qu'elle n'aura pas honoré son contrat. Il sera ensuite enfermé dans les mines des nains, transformées en prison. Quelques temps après leur mariage, Blanche-Neige et Charmant lui rendent visite pour l'interroger sur l'avenir de leur enfant et sur la menace lancée par la Reine. Le mage demande alors à connaître le nom de leur futur enfant en échange d'informations. Blanche-Neige accepte contre l'avis de son mari puis Rumplestiltskin leur explique que Regina a l'intention de les envoyer dans un monde où ils n'auront plus d'amour et que seul leur enfant pourra les sauver à l'âge de 28 ans. Il prétend également que cet enfant déclenchera la « bataille finale ». Choqué, le couple royal décide de repartir mais le mage rappelle son dû et Blanche-Neige répond que l'enfant s'appellera Emma. lus tard, Regina rend également visite à Rumplestiltskin, entrant dans les mines sous forme de rat. Elle indique que la Malédiction qu'il lui a donné ne fonctionne pas mais le mage réplique que Blanche-Neige et le Prince Charmant s'inquiètent et qu'il leur a indiqué que leur enfant peut rompre le sortilège. La Reine demande alors ce qu'elle doit faire mais Rumplestiltskin lui fait d'abord promettre de lui donner tout ce qu'il souhaite dans le monde où elle compte tous les envoyer, pour autant qu'il lui dise « s'il vous plaît ». Il indique ensuite qu'elle devra sacrifier le cœur de ce qu'elle aime le plus. Regina répond qu'elle a déjà tué l'étalon de sa jeunesse mais le mage réplique qu'il faut plus. La malédiction le transporta à Storybrooke.

Storybrooke

M. Gold est le propriétaire de Storybrooke. Il possède également une boutique d'antiquités où sont visibles de nombreux objets venant de la forêt enchantée. Il propose un bébé à Régina et il se trouve être le fils de la sauveuse. Sous le Sort noir, il perd la mémoire mais la retrouve à l'arrivée d'Emma à Storybrooke. Il lui vient en aide de nombreuses fois, comme pour la faire élire Shérif après la mort de Graham Humbert, ou bien pour tenter de faire tomber Regina, rendant chaque fois cette dernière furieuse. Il est plus tard arrêté pour agression sur un fleuriste mais complote avec Regina pour classer l'affaire. En échange, il lui propose de faire accuser Mary Margaret de meurtre. Quelques temps après, il pense avoir retrouvé son fils disparu mais apprend que cet homme est Pinocchio qui souhaitait seulement obtenir de la magie pour se guérir. Furieux d'avoir été dupé, il le laisse partir, espérant qu'il réussisse à convaincre Emma de briser la Malédiction.

À la rupture du Sort noir, il retrouve avec émotion Belle, enfermée par Regina pendant 28 ans et pour se venger de la Reine, il fait venir la magie en ville en versant une potion de Véritable Amour dans le puits. Dès lors, sa quête pour retrouver son fils débute. Il expliquera ensuite à Emma son destin de Sauveuse et du rôle qu'elle est censée jouer dans la rupture du Sort noir. Apprenant l'arrivée imminente et dangereuse de Cora, la mère de Regina, il tente de la repousser mais échoue. Cependant, à l'aide du globe magique offert par Cora, son ancienne élève, il localise son fils dans l'État de New York et force Emma à quitter la ville pour l'accompagner dans son périple. Dans cette nouvelle ville, il découvre le lien qui unit son fils à Emma et qu'il a un lien familial très proche avec le jeune Henry, qui les accompagne. Agressé par le Capitaine Crochet, M. Gold se retrouve mourant et menacé de mort par Cora et Regina. Ramené à Storybrooke, il est sauvé par Mary Margaret et se retire peu à peu des tumultes de la ville pour se consacrer à faire retrouver la mémoire à Belle, qui a pris la nouvelle identité de Lacey.

Alors que la ville est sauvée du détonateur de destruction, il se voit contraint de suivre Regina, Emma, Mary Margaret, David et Crochet à bord du Jolly Roger afin de sauver Henry, aux mains de Peter Pan, au Pays Imaginaire. Croyant son fils mort, il souhaite se racheter en tentant de sauver son petit-fils pour mettre fin à la prophétie qui dit que le garçon sera responsable de sa perte.

Dès son arrivée sur l'île, il se sépare du groupe et retrouve son fils, ramené au Pays Imaginaire par l'Ombre. Au courant de la prophétie, le groupe doute de ses réelles intentions, et se méfie de lui. L'antiquaire tente d'arrêter Peter Pan, mais se fait enfermer par ce dernier dans la Boite de Pandore. Il est ensuite libéré par Neal, lorsque Pan est neutralisé. Avant de quitter l'île, il tente de l'arrêter une nouvelle fois, mais Pan échange son corps avec celui de Henry, sans que M. Gold ne le remarque. Il enferme donc son petit-fils dans la Boite de Pandore. Rumple retourne sur le pont et il dit que Peter est enfermé dans la boîte de Pandore.

[...]

Rumple va avec Emma jusqu'aux limite de la ville pour pouvoir libéré Pan et le tuer. Alors qu'il le libère de la boîte, ce dernier dit être Henry. Après confirmation, c'était bel et bien Henry dans le corps de Pan qui fut enfermé dans la boîte de Pandore.

[...]

Rumple se trouva face à Pan et il prit son couteaux. Il transperça le corps de Pan qui redeviendra alors son père. Il tourna son couteaux vers la droite et il mourras en même temps que Pan. Ce qui déclencha la malédiction de Pan.

[...]

Rumple fut ressuscité par son fils Baelfire grâce à un vieux sort qui permets de faire ressuscité l'Ancien Dark One. Rumple fit un sort qui mit Bae dans son propre corps.

[...]

Rumple est enfermé dans un sous-sol d'une maison de campagne. Cette maison appartient à Zelena, la sœur de Régina. Il transforme du foin en or. Il finit par s'enfuir et il perd son fils à cause du sort qu'il la fait ressuscité. Son fils meurt et Rumple est contraint de revenir dans sa cellule.

[...]

À l'abri souterrain où M. Gold est retenu prisonnier, s'introduit Belle après avoir reçu confirmation d'Emma que Zelena ne se trouvait pas à son domicile. Belle insiste pour délivrer son amant, qui refuse de partir, craignant de violentes représailles de la part de la Sorcière, dont Belle sous-estime le pouvoir. N'osant pas entrer dans la cage, la jeune femme tend sa main à M. Gold, qui la tient mais, en se levant et s'approchant auprès de la bibliothécaire, M. Gold lui intime l'ordre brusque de s'enfuir. Ne comprenant pas les propos de l'antiquaire, Belle aperçoit Zelena, se tenant dans l'ombre de la pièce, dague à la main, qui se délecte du spectacle qui se déroule sous ses yeux. La jeune femme remonte rapidement les marches du souterrain juste avant que la Sorcière n'ordonne à M. Gold de la poursuivre. L'homme s'élève au-dessus de l'entrée et profère des menaces, faisant promettre à quiconque osant s'interposer entre Zelena et Regina de trouver la mort, tandis qu'Emma et David pointent leur arme sur l'homme, possédé.

[...]

Pendant ce temps-là, M. Gold tisse avidement de la paille sur son rouet dont sortent des filaments d'or tombant au sol. Là, une assiette les recueille et les fils d'or forment ce qui semble ressembler à un cerveau. Zelena observe l'homme d'un air satisfait, sans prononcer un seul mot. Peu après, elle stoppe la manœuvre, s'empare de l'assiette et estime que l'expression « tisser libère l'esprit » convient parfaitement au Ténébreux, puisqu'elle transforme le tas de fil d'or en un cerveau, celui de M. Gold. Sous le regard de ce dernier, la femme place le cerveau dans un coffret contenant déjà l'épée de David et le cœur de Regina. Cependant, il ne lui reste plus qu'un seul objet à obtenir, attisant la curiosité de l'antiquaire.

[...]

Alors que Zelena marche d'un pas ferme, la dague du Ténébreux à la main, talonnée de près par M. Gold, Leroy et M. Clark guettent leur arrivée devant l'hôpital de Storybrooke. Les voyant arriver, les deux hommes se bousculent maladroitement avant de pénétrer dans le hall du bâtiment, hurlant à qui veut les entendre qu'ils arrivent. À l'arrivée de Zelena et M. Gold, Robin leur ordonne de tirer, en hommage à Petit Jean. Cependant, ils sont lamentablement neutralisés par la Sorcière, d'un coup de dague et s'écroulent au sol. Alors que celle-ci arrive dans un couloir, elle fait face à une Belle hésitante, qui compte défendre le couple royal mais refuse de croire en la soumission de son aimé, qui lui intime l'ordre de partir. Zelena n'écoute pas ses menaces et la fait s'évanouir dans les bras de M. Gold, qui la retient et la pose délicatement sur le sol de l'hôpital avant de suivre sa maîtresse. Après que Zelena est parvenue à neutraliser Emma et Crochet dans la grange, elle se retrouve face à sa demi-sœur qu'elle étrangle par magie en la soulevant du sol. Sous les regards de M. Gold et Robin, arbalète à la main, Zelena précise que seule la magie blanche peut lui nuire tandis que celle de Regina est noire au possible, et ajoute que cela mènera à sa perte. Furieuse d'être traitée de la sorte comme sa mère l'a fait par le passé, Regina refuse que la Sorcière lui dit ce qu'elle peut être ou doit faire. Toutefois, Regina observe Zelena et déclare qu'elle ne pourra nuire à personne mais M. Gold n'est pas d'accord et attire la Sorcière à lui, traînée sur le sol poussiéreux. Elle l'encourage à l'assassiner mais Regina parvient à le stopper à temps en le lui ordonnant grâce à la dague, qu'elle a récupérée au sol. Toujours secondée par un Robin très vigilant, Regina convainc M. Gold de l'épargner, malgré qu'elle soit responsable de la mort de Neal. La femme explique à l'antiquaire que la magie blanche n'amène pas à se venger des personnes une fois que ceux-ci sont neutralisés, mais l'homme ne la croit pas sérieuse. Sous les regards anxieux de Petit Jean, David, Emma et du bébé, Regina estime que « les héros ne tuent pas » et acquiesce lorsque Zelena lui demande si elle en est un.

[...]

Dans sa boutique, M. Gold range sa dague du Ténébreux dans une boite et la verrouille par un sort. En entendant la clochette de sa porte d'entrée tinter, il ferme le placard juste à temps avant l'arrivée de Belle, qui lui ramène sa copie de la dague. Pensant qu'il s'agit de l'originale, elle ne se sent pas capable de pouvoir protéger un pouvoir aussi grand en la portant simplement sur elle, mais Gold insiste pour qu'elle la garde, en signe de confiance. Le souci est que la jeune femme ignore où l'arme pourrait être déposée de manière sûre, et mentionne la cave du Château des Ténèbres, à laquelle elle ne pouvait accéder puisqu'il n'y avait pas de portes. Or, cette pièce était réservée, explique l'antiquaire, aux objets dont la magie était trop dangereuse et instable, y compris pour lui-même. Pourtant, la dague ne remplit pas selon lui ces conditions, la considérant même comme totalement inoffensive tant qu'il fait confiance à Belle. Il désire ensuite changer de sujet pour un autre beaucoup plus agréable : leur mariage, qu'ils doivent encore préparer.

[...]

Au même moment, dans la forêt, près du puits à souhaits décoré de bougies, Gold attend patiemment sa fiancée Belle en compagnie d'Archie, choisi pour officialiser leur union lors d'une modeste cérémonie. Lorsque la future mariée, vêtue de blanc, s'avance au bras de son père Moe, l'homme se retourne pour l'admirer, et chacun arbore alors un sourire. Le fleuriste se retire ensuite, laissant la parole à l'officiant du soir. Après une inspiration gênée, celui-ci se dit honoré d'unir un couple si adorable, et laisse à son tour Belle prononcer ses vœux. D'un ton doux, s'adressant directement à Rumplestiltskin, elle commence par évoquer à quel point leur histoire ensemble n'a pas été des plus faciles. Elle l'a en effet perdu à plusieurs reprises : d'abord pour les ténèbres, puis pour la faiblesse, et enfin, la mort. Or, elle réalise désormais qu'elle n'a pas passé sa vie à le perdre, mais, comme le diraient leurs amis Blanche-Neige et le Prince Charmant à nouveaux parents aujourd'hui, à le « trouver ». Gold prend ensuite la parole, revenant sur leur rencontre. Il reconnaît, qu'à l'époque, il n'était pas uniquement quelqu'un de mal-aimé et de difficile à aimer, mais bien un « ennemi de l'amour ». Tout comme son ancien ennemi Crochet autrefois, aujourd'hui à nouveau amoureux, l'amour ne lui avait apporté que de la peine et l'avait poussé à renoncer à son humanité, caché derrière des murs. Passant la bague au doigt de son épouse, M. Gold jure alors de ne jamais oublier la distance qui sépare aujourd'hui la Bête qu'il était autrefois, de l'homme qu'il est aujourd'hui, et lui en sera éternellement reconnaissant, sans jamais savoir comment elle parvient à distinguer ces deux facettes de lui-même. Mais tout en ignorant que cette Bête n'a pas véritablement disparu pour de bon, Belle aime à penser que l'être humain dissimulé en lui a des défauts comme tout un chacun, et que son amour pour lui est plus fort que ces défauts. Il arrive parfois, cite-t-elle, que « le meilleur livre ait la couverture la plus poussiéreuse » ; et, avec un sourire, que « la meilleure tasse, soit ébréchée ». Les larmes montent alors aux yeux pleins d'émotion des nouveaux époux, et Monsieur et Madame Gold peuvent enfin s'embrasser.

Que réserve la vie à Storybrooke pour M. Gold et Belle dans le futur? À vous de le découvrir et de faire son futur un endroit magique et plein de bonheur.




Dernière édition par Rumple Von Stiltskin le Mar 16 Juin - 19:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 13/06/2015
MessageSujet: Re: ''On ne naît pas mauvais, très cher. On le devient !''   Mar 16 Juin - 19:15

Liens familiale

Belle - Amoureuse

-En cours de rédaction!!!

Henry Mills - Petit-fils

-En cours de rédaction!!!

Emma Swan - Belle-Fille

-En cours de rédaction!!!

Neal Cassidy/Baelfire - Fils - Décédé

-En cours de rédaction!!!

Malcolm/Peter Pan - Père - Décédé

-En cours de rédaction!!!

Blanche-Neige

-En cours de rédaction!!!

David Nolan

-En cours de rédaction!!!


Dernière édition par Rumple Von Stiltskin le Mer 17 Juin - 11:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 13/06/2015
MessageSujet: Re: ''On ne naît pas mauvais, très cher. On le devient !''   Mar 16 Juin - 19:16

Amie/Allié

En cours de rédaction!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 13/06/2015
MessageSujet: Re: ''On ne naît pas mauvais, très cher. On le devient !''   Mar 16 Juin - 19:16

Ennemies

En cours de rédactions!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 13/06/2015
MessageSujet: Re: ''On ne naît pas mauvais, très cher. On le devient !''   Mar 16 Juin - 19:40

C'est à vous maintenant!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 164
Date d'inscription : 06/10/2014
MessageSujet: Re: ''On ne naît pas mauvais, très cher. On le devient !''   Mer 17 Juin - 6:48

Le lien de belle fille m'a un peu fait bizarre en le lisant Wink mais la perspective de le voir comme ça me plait bien Smile

Surtout que je pensais à un autre lien au départ que familial Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 13/06/2015
MessageSujet: Re: ''On ne naît pas mauvais, très cher. On le devient !''   Mer 17 Juin - 11:15

Je peux te mettre dans deux catégories! C'est juste que tu fais partie de la famille de Rumple! Smile Quel liens as-tu pensé très cher?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 164
Date d'inscription : 06/10/2014
MessageSujet: Re: ''On ne naît pas mauvais, très cher. On le devient !''   Mer 17 Juin - 11:23

J'avais pas vu ça comme ça c'est tout Embarassed

Ben Emma ne l'aime pas trop, donc ce serait plus un lien négatif (mon premier lol) mais je ne sais pas comment le nommer ce lien.

La fin de ta phrase je l'ai imaginé comme si c'était le Rumple de la série qui le disait ... Ça fait peur Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 13/06/2015
MessageSujet: Re: ''On ne naît pas mauvais, très cher. On le devient !''   Mer 17 Juin - 12:19

Je dirais un lien de méfiance entre les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ''On ne naît pas mauvais, très cher. On le devient !''   

Revenir en haut Aller en bas
 

''On ne naît pas mauvais, très cher. On le devient !''

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Très cher frère
» Envie de jouer, très cher ?... [PV ; Zeyros]
» "Le monde est petit, très cher !" [PV Hakuryuu]
» Non c'est non très cher...
» [Punition] Le médecin à qui vous tirez la langue vous le fera payer très cher.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Réseau Social :: Société :: Liens-